Bâtiment durable – 3° trimestre 2016

bd-hdf-trimLe marché de la rénovation énergétique est largement porté par le crédit d’impôt sur le parc de logements privé. Les rénovations engagées via les autres dispositifs d’aides tendent à s’essouffler en 2016.

Les marchés des logements neufs et des bâtiments tertiaires, neufs et rénovés, souffrent de l’absence de dispositifs incitatifs. Les nouveaux labels de performance énergétique liés à la RT 2012 présentent un attrait limité pour les maîtres d’ouvrage.

Quant aux entreprises de bâtiment, elles continuent de se former pour obtenir des qualifications RGE et permettre à leurs clients de bénéficier des aides. Le constat est moins positif concernant les bureaux d’études dont les qualifications RGE stagnent sans n’avoir jamais vraiment décollé.

Bâtiment durable : l’actualité régionale du 3ème trimestre 2016