Activité de la filière construction face à la crise sanitaire n°2

Si le redémarrage s’étudie au cas par cas, en conformité avec les préconisations du guide OPPBTP, l’activité peine à reprendre. Un certain nombre de contraintes à la fois, techniques, décisionnelles et/ou économiques continuent à peser lourdement sur un possible redémarrage des chantiers.

Dans les Hauts-de-France 700 000 salariés sont concernés par le chômage partiel. On estime cela concerne environ 85 900 salariés dans la Construction. La construction représente 13,8% des demandes et 12,4% des salariés concernés par l’activité partielle au niveau national.

Télécharger la note de conjoncture flash